« Archives d’Afrique » : Un coffret vidéo est maintenant disponible au Burkina

06/21/2014

Alain Foka, présentateur de l’émission « Archives d’Afrique » sur RFI, était ce jeudi 19 juin à Ouagadougou pour la présentation et la dédicace du coffret vidéo « Archives d’Afrique » qu’il a réalisé. Ce premier volume, sorti en décembre dernier, porte sur quatre personnages. Il s’agit de Sékou Touré de la Guinée, de Seyni Kountché du Niger, de Felix Houphouët-Boigny de la Côte d’Ivoire et de Ahmadou Ahidjo du Cameroun.

Après deux volumes de coffret
audio que sont « Les pères fondateurs des indépendances africaines » en volume 1 et « les leaders d’Afrique du 20e siècle » en volume 2, c’est donc un premier volume vidéo qui est disponible depuis décembre 2013 et qui a été déjà vendu à au moins 12. 000 exemplaires. Cette cérémonie de présentation a également été l’occasion pour les auditeurs burkinabè de connaitre et de comprendre les motivations de Alain Foka ainsi que les conditions dans lesquelles il travaille sur la thématique « Archives d’Afrique ». C’est une volonté de raconter l’histoire de l’Afrique, dont il estime qu’elle n’a pas encore été assez connue qui anime le journaliste et le mène sur les routes du monde pour essayer de raconter cette histoire autant qu’il peut sur les antennes de RFI. Car, au cours de cette quête, il s’est malheureusement rendu compte que « la mémoire de l’Afrique se trouvait ailleurs ». En effet, les archives sur les faits et ceux qui ont marqué l’histoire africaine ne se trouvent pas en Afrique.

Depuis 21 ans que l’émission « Archives d’Afrique » existe, la bataille du journaliste est de trouver des archives et de prendre des témoignages. Et malgré les difficultés auxquelles il se retrouve confronté dans ce processus de recherche, comme le coût très élevé des archives, et
« les réactions violentes » que suscite parfois la diffusion des émissions, la part importante des audiences que l’émission engendre constitue un point encourageant et une source de motivation pour la poursuite de la recherche afin de reconstituer l’histoire de l’Afrique. A ce propos, Alain
Foka confie que « ce Coffret est le 1er volume d’une série qui, je l’espère, me survivra. Il raconte avec des images et des témoignages, l’histoire de l’Afrique contemporaine à travers ses grands hommes. Il faut en finir avec le trou noir, et léguer aux générations futures un patrimoine physique de notre Histoire. Qu’elle soit glorieuse ou moribonde, parce qu’un peuple sans histoire est un monde sans âme ». C’est donc un premier volume qui est disponible. La parution du deuxième volume est annoncée pour le mois de décembre de cette année avec notamment trois DVD sur Thomas Sankara.

C’est une salle pleine qui a accueilli le journaliste en lui témoignant ses remerciements et ses encouragements pour l’ensemble des émissions qu’il réalise. Certains ont par ailleurs regretté l’arrêt de l’émission « médias d’Afrique ». Alain Foka en s’exprimant sur cette question a à son tour regretté l’absence de ce genre d’émission sur les radios et télévisions africaines. L’université de Ouagadougou à travers le département d’histoire et
archéologie et l’ISIG ont bénéficié de coffret.
Le coffret coûte 65 000 FCFA et est disponible sur le site de l’émission (www. archivesdafrique.com) ou à Azalaï Hotel Idépendance.

Martiale ZONGO (stagiaire) Lefaso.net